PARIS LE 1er AVRIL

Publié le par Marc Heimermann

P1140684

Oui, un 1er avril à Paris ! Où aller ? Nous sommes le lendemain de Pâques. Paris est envahi de touristes qui sillonnent tous les hauts lieux de la Capitale.

1er avril, poisson d’avril, pourquoi pas l’exposition Maheut au musée de la Marine ? Poissons obligent…

Du monde, il y en a partout, de la Tour Eiffel à Beaubourg, de Notre-Dame à Bercy, de la Bibliothèque Mitterrand à la Madeleine, du Trocadéro  aux Champs Elysées … Bref , si je veux éviter la foule, il n’ y a pas trente-six solutions. Le temps est beau, ensoleillé, mais avec une froidure terrifiante.  

Finalement, un cimetière, sera une aubaine pour satisfaire mon besoin de quiétude, de repos et de solitude. J’ai déjà parcouru nombre de cimetières parisiens, il me restait à découvrir ceux de l’ouest. Je jette mon dévolu sur celui de Passy. Un havre de bonheur ! En effet, un cimetière peut être un instant de parenthèse où le charme flirt avec l’originalité et l’incongru. Un jardin où le ticket d’entrée reste gratuit et où l’on peut librement côtoyer des espaces variés et extraordinaires. Remonter dans le temps, évoquer des noms célèbres et croiser des sépultures vivantes d’imagination.

Le cimetière de Passy est à l’image de ses occupants ou plutôt de ses pensionnaires. Ils se côtoient sans la moindre animosité. Ils sont arrivés inconscients et assurés de trouver une tranquillité éternelle. On peut les saluer sans qu’il vous rende la politesse, mais  ils vous font partager leur espace intime que des proches encore vivant ont façonné à leur intention avec plus ou moins d’oportunité.

Le cimetière de Passy, en ce 1er avril 2013 valait tous les musées de Paris.  

Voir le diaporama

Publié dans 5. REPOS éternels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe 03/04/2013 10:44


Bonjour Marc. Cette visite de cimetière le 1er avril me semblait un peu une idée folle, mais après avoir regardé le diaporama et réfléchi quelques secondes à ce que vous aviez écrit, je ne peux
qu'approuver votre choix car pour trouver du calme et du silence à Paris c'est plutôt mission impossible. Belle visite et belles photos. Philippe